Montréal, le 10 février 2022 — La Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC) a signifié un avis de différend au ministre du Travail, conformément au Code canadien du travail, concernant ses négociations avec le Canadien Pacifique (CP). Les principaux enjeux dans ces négociations sont les salaires, les avantages sociaux et le régime de retraite.

De plus, la CFTC va prendre un vote de grève auprès de ses quelque 3000 ingénieurs de locomotives, chefs de train, agents de train et agents de triage. Les résultats du vote de grève seront connus d’ici la fin de février.

Le ministre du Travail a nommé un conciliateur/médiateur pour appuyer le processus. Des représentants de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada et du CP se réunissent en ce moment en présence du conciliateur. 

Une grève légale ne peut avoir lieu que 21 jours après la fin du processus de conciliation. 

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de 125 000 membres au Canada, dont 16 000 oeuvrent dans le transport ferroviaire. Ils et elles sont affiliés-ées à la Fraternité internationale des Teamsters, dont l’effectif syndical est de 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des Communications et des Affaires publiques
Portable : 514 609-5101
slacroix@teamsters.ca