Welland, 7 novembre 2021 — Les travailleurs et travailleuses de Vesuvius Canada, en grève depuis le 1er novembre, ont obtenu leur premier contrat de travail. Quatre-vingt dix pour-cent de ces membres affiliés à la Section locale 879 ont ratifié cette nouvelle convention collective ce week-end.

Les faits saillants du contrat sont une augmentation de salaire de 2 $, une prime versée lors de la deuxième année et l’abolition des heure supplémentaire obligatoire.

« Ces travailleurs et travailleuses ont déclenché la grève parce que l’employeur a fait des offres nettement insuffisantes, explique le président de Teamsters Canada, François Laporte. Nos membres sont restés solidaires et ont finalement obtenu un contrat de travail à la hauteur de leurs attentes. » 

Après une semaine de débrayage, l’entreprise est revenue à la raison et une entente de principe a été conclue le 5 novembre.

« Je tiens à remercier toutes les personnes qui nous ont appuyées sur les lignes de piquetage, ajoute John McCann, le président de la Section locale 879 des Teamsters. Félicitations aux confrères Ken Noyes et Derek Collins pour leur leadership. Je tiens aussi à souligner le travail de la consoeur Lenna Phenix et du confrère Jim Killey, respectivement présidente et co-president du comité de négociations. »

C’est en restant forts et unis que les travailleurs peuvent obtenir plus et mieux.

Vesuvius un leader mondial de l’ingénierie de l’écoulement des métaux, fournissant une gamme complète de services et de solutions d’ingénierie à ses clients du monde entier, principalement au service des industries de l’acier et de la fonderie.

Le syndicat des Teamsters représente les intéts de 125 000 membres au Canada. Ils et elles sont affiliés-ées à la Fraternité internationale des Teamsters, dont leffectif syndical est de 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des Communications et des Affaires publiques
Portable : 514 609-5101
slacroix@teamsters.ca