Laval, 6 mai 2021 — Quelque 160 chauffeur·euses de ville qui oeuvrent au Groupe Guilbault ont obtenu des augmentations de salaire avant même la réouverture de leur contrat de travail.

En effet, l’employeur a haussé le taux horaire de ses camionneur·euses de 1,89 $/h pour passer à 
24 $/h lundi prochain. Les travailleur·euses verront leur prime de soir passer de 0,50 $/h à 1,50 $/h et pour ceux qui oeuvrent la nuit de 0,75 $/h à 2,50 $/h.

Il s’agit d’augmentations substantielles pour ces membres de la Section locale 106 du syndicat des Teamsters.

« Depuis le début pandémie, je demandais aux compagnies de transport d’augmenter les salaires des camionneurs puisqu’ils assurent le bien-être de l’ensemble de la société, fait remarquer Jean Chartrand, président de la Section locale 106 du syndicat des Teamsters. Les dirigeants du Groupe Guilbault m’ont assuré qu’ils allaient le faire plus tard et j’apprécie qu’ils aient tenu promesse. »

Un rôle à jouer par les gouvernements

Le syndicat des Teamsters estime qu’Ottawa et les provinces ont d’ailleurs un rôle à jouer pour assurer des conditions décentes pour tous les travailleur·euses dans le transport routier, qu’ils soient syndiqués ou non.

« La soi-disant pénurie de main-d’oeuvre qu’on observe dans l’industrie est fondée sur des conditions de travail insuffisantes, fait remarquer le président de Teamsters Canada, François Laporte. Si on cessait d’exploiter les chauffeurs, qu’on mettait fin au phénomène de « camionneurs inc. » qui font de l’évitement fiscal et qu’on créait une formation complète pour les apprentis, l’industrie redeviendrait attrayante. »

Les longues heures de conduite sont aussi un frein à l’arrivée de recrues dans ce secteur d’activité. La société a changé; les travailleur·euses ne veulent plus nécessairement passer la grande majorité de leur vie derrière le volant, loin de leur famille. 

« On doit collectivement faire preuve de leadership et de vision afin de restructurer l’industrie du transport routier, conclut François Laporte. Nous invitons d’ailleurs tous les paliers de gouvernements à lancer une consultation à ce sujet. »

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de 125 000 membres au Canada. Ils et elles sont affiliés-ées à la Fraternité internationale des Teamsters, dont l’effectif syndical est de 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des Communications et des Affaires publiques
Portable : 514 609-5101
slacroix@teamsters.ca