TORONTO, le 18 nov. /CNW/ – Le gouvernement McGuinty aide l’industrie du camionnage à satisfaire à son besoin de main-d’oeuvre qualifiée et à améliorer la sécurité routière en créant un apprentissage pour les chauffeuses et chauffeurs de camion, a annoncé aujourd’hui le ministre de la Formation et des Collèges et Universités Chris Bentley.

« Dans l’économie d’aujourd’hui, la prospérité repose sur une main-d’oeuvre qualifiée, a déclaré M. Bentley. La conduite de camions est l’un des métiers populaires du Canada. Ce nouvel apprentissage améliorera l’éducation routière, appuiera l’engagement de l’industrie du camionnage envers la formation et la croissance du secteur et créera un bassin de chauffeuses et chauffeurs qualifiés. »

Ce programme volontaire a été élaboré en collaboration avec l’industrie et d’autres groupes intéressés. Il formera les apprenties et apprentis à la planification des parcours, à l’inspection du matériel, à la manutention sécuritaire des cargaisons, à la vérification régulière des véhicules et à la préparation des documents comme des lettres de voiture et des formulaires pour les passages frontaliers et les douanes.

La formation sera volontaire et offerte aux personnes qui désirent commencer l’apprentissage au début de 2006.

« Pour la première fois, le gouvernement a reconnu que le chauffeur de camion est un professionnel, au lieu d’un travailleur non qualifié. Il s’agit d’un pas en avant pour l’industrie du camionnage », a commenté David Bradley, président de l’Ontario Trucking Association.

« Teamsters Canada considère que la reconnaissance du métier comme étant spécialisé constitue un réel progrès. Vu le nombre de travailleuses et travailleurs qui partent à la retraite et la pénurie de conductrices et conducteurs qualifiés, il est impératif que la main-d’oeuvre se renouvelle et s’accroisse », d’ajouter Bud McAulay, directeur adjoint de Teamsters Canada.

« Ce nouveau programme de formation aidera à combler la pénurie de conductrices et conducteurs qualifiés dans une industrie qui est vitale à l’économie de l’Ontario. Chaque année, des marchandises valant près de 1,2 billion de dollars circulent sur les routes de l’Ontario », a affirmé le ministre des Transports Harinder Takhar.

L’Ontario dispose du plus important système de formation par l’apprentissage au Canada, couvrant plus de 140 métiers. Le gouvernement de l’Ontario a introduit le crédit d’impôt pour la formation en apprentissage pour encourager un plus grand nombre d’employeurs à former des apprenties et apprentis. L’apprentissage constituera une caractéristique importante du nouveau Système de formation et d’emploi à guichet unique de l’Ontario, un réseau de formation intégré et coordonné.

« Le gouvernement McGuinty a l’intention d’accroître de 7 000 le nombre de nouvelles inscriptions aux programmes d’apprentissage afin d’atteindre un total annuel de 26 000 en 2007-2008 », a déclaré M. Bentley.