A long row of parked public school buses.

Laval, 21 mars 2018 – Le syndicat des Teamsters a fait parvenir des avis de grèves au ministère du Travail dans les dernières heures. Ces débrayages paralyseront les activités de trois transporteurs scolaires et débuteront les 9 et 10 avril prochain, à moins d’une entente de dernière minute entre les parties.

Les transporteurs scolaires qui seront touchés par le conflit de travail sont Autobus Bissonnette, Autobus Rive-Sud division Sainte-Julie et Autobus Rive-Sud division Longueuil. C’est donc près de 6500 élèves qui pourraient être privés de transport scolaire pour une durée indéterminée, puisqu’il s’agirait d’une grève générale illimitée.

Du côté des quelque 50 travailleuses et travailleurs d’Autobus Bissonnette, ce sont les salaires qui sont au centre du litige entre les parties. La rémunération et les clauses normatives à incidence salariales sont les pommes de discorde pour les 50 autres salarié(e)s des deux autres transporteurs scolaires.

« Des rencontres sont prévues d’ici les 9 et 10 avril prochain avec les employeurs, mais les négociations progressent à pas de tortue, a expliqué le président de la Section locale 106 des Teamsters, Jean Chartrand. À moins d’un déblocage de dernière minute, je ne vois pas comment on pourrait éviter ces débrayages. »

« Les transporteurs scolaires ont l’obligation morale d’offrir plus que des augmentations ridicules qui tournent autour de 1% par année. Leurs salariés ne sont pas des travailleurs de seconde importance. »

Les élèves des commissions scolaires Marie-Victorin, des Patriotes, la CSDM (transport adapté), des Trois-Lacs et Lester B. Pearson seront touchés par l’éventuel conflit de travail.

Des grèves sont d’ailleurs à prévoir chez d’autres transporteurs scolaires au cours de prochaines semaines.

« Quand des travailleurs qui gagnent 20 000 $ par année veulent aller en grève, ça démontre qu’ils sont courageux, mais aussi furieux, conclut le leader syndical. Les dirigeants des transporteurs scolaires auraient tout intérêt à ne pas sous-estimer la détermination des membres de mon syndicat. »

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de près de 125 000 travailleuses et travailleurs au Canada, dont près de 40 000 au Québec. La Fraternité internationale des Teamsters compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des Communications et des Affaires publiques
Portable : 514 609-5101
slacroix@teamsters.ca