CFTC

Accident mortel au Canadien Pacifique

Un chef de train du Canadien Pacifique (CP) est décédé lundi dernier suite à un accident de travail survenu au centre-ville de Calgary, sur la voie ferrée adjacente à la 9e avenue. Son syndicat, la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC), a été avisé qu’une enquête de Transports Canada est en cours.

Les Teamsters et la FIOE doivent reporter la grève au CP

La ministre du Travail fédéral, l’honorable Patty Hajdu, sur la recommandation des médiateurs fédéraux ainsi que des dirigeants du Canadien Pacifique, a ordonné un vote sur l’offre finale déposée par la compagnie afin de renouveler les conventions collectives avec la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC) et le conseil de réseau no. 11 de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE). Les deux syndicats recommandent fortement à leurs membres de rejeter les offres patronales.

Alors qu’il joue la victime, le CP agresse ses travailleurs

La Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC) est confuse de voir le Canadian Pacifique (CP) jouer la victime lors des négociations actuelles. La CFCT est en train de réagir aux propos de l’entreprise selon lesquels les syndicats tentent de prendre l’entreprise en otage.

Le syndicat des Teamsters dévoile les véritables intentions du CP

Dans un communiqué rempli de fabrications et d’insinuations, le Canadien Pacifique (CP) a dit hier soir qu’il essayait de négocier de bonne foi une entente avec la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC). La réalité est que l’entreprise tente de fabriquer une crise pour forcer une intervention du gouvernement pour qu’elle n’ait pas à négocier avec le syndicat des Teamsters.