Contrat de travail historique chez Midland Transport inc.

Montréal, 5 juillet 2019 — Une fois de plus, le syndicat des Teamsters fait preuve de leadership pour les travailleurs et travailleuses qui oeuvrent dans le transport routier. En effet, il a conclu avec succès les négociations pour le renouvellement d’un contrat de travail qui est déjà considéré comme un modèle pour toute l’industrie du camionnage au Québec.

Ainsi, les quelque 114 travailleurs-euses de la compagnie de Midland Transport inc. ont ratifié à 84,3% un nouveau contrat de travail historique à plusieurs égards. C’est le confrère Alain Michaud, permanent syndical et secrétaire-trésorier à la Section locale 106 qui, en compagnie de son comité de négociation, a obtenu des améliorations substantielles aux conditions de ces salariés-ées.

Grâce aux Teamsters, la barre est désormais très haute pour les autres compagnies de transport dans un contexte de pénurie de main-d’oeuvre dans ce secteur d’activités.

Faits saillants de l’entente

La nouvelle convention collective qui prendra fin en 2024 comporte des hausses salariales totalisant plus de 20 %. Le taux horaire des chauffeurs de ville atteindra 27,53 $/h à la fin du contrat. Une nouvelle classification de chauffeurs pour les doubles remorques est ajoutée, tout en garantissant les emplois pour la majorité des autres camionneurs. Les chauffeurs de doubles remorques seront payés 30,10$/h dès 2019.

Tous les camionneurs de la compagnie sans exception seront rémunérés à l’heure et payés en temps supplémentaires à compter de 9 heures continues de travail qu’ils conduisent dans la région métropolitaine de Montréal, sur de courtes ou de longues distances autant au Québec qu’en Ontario. Les nouveaux salariés obtiendront le plein salaire après 3 mois d’emploi contrairement aux 2 années inscrites dans la précédente convention collective.

Par conséquent, les « rayons » de livraison sont inexistants.

L’assurance collective sera payée à 70 % par l’employeur. Le régime de retraite à prestations déterminées est maintenu et amélioré puisque la contribution de l’employeur sera bonifiée chaque année du contrat. Mentionnons que ce type de régime de retraite assure des revenus prévisibles lorsqu’un salarié prend sa retraite.

Trois semaines de vacances seront aussi payées après seulement 24 mois à l’emploi de la compagnie.

« Je tiens à féliciter chaleureusement Alain et son comité de négociation pour l’énorme travail qu’il ont accompli dans ce dossier, a dit Jean Chartrand, président de la Section locale 106 des Teamsters. Avez ses 37 ans d’expérience comme négociateur, Alain a su persuader les dirigeants de la compagnie que c’était dans leur intérêt d’offrir ces excellentes conditions de travail à nos membres. »

De plus, les travailleurs de Midland bénéficieront de 15 congés statutaires payés, de 4 semaines de vacances après 9 ans, d’une garantie de 11 interchanges (switchs) pour Kingston (Ontario) et de la possibilité de travailler 10 heures par jour sur quatre journées en plus d’une prime de signature de 650 $ (après impôts) et de la rétroactivité à compter du début de ce nouveau contrat de travail.

Insatisfactions sur les réseaux sociaux

Les camionneurs non syndiqués s’expriment de plus en plus ouvertement à propos de leurs conditions de travail déplorables sur les réseaux sociaux. La pénurie de main-d’oeuvre dans l’industrie n’améliore pas la situation puisqu’ils sont de plus en plus pressés comme des citrons pour livrer la marchandise rapidement et ils perdent parfois de vue les choses importantes.

« Il faudrait que les camionneurs non syndiqués regardent de plus près leurs conditions de travail. Sont-ils payés correctement? Ont-ils droit à des congés de maladie? Bénéficient-ils d’assurances collectives avantageuses? Pourront-ils prendre leur retraite à un âge raisonnable? Pour obtenir tout cela, c’est pas très compliqué : il faut se syndiquer, de conclure le leader syndical. »

Bref, il n’y a rien de mal à exprimer sa frustration sur les réseaux sociaux, mais le seul moyen de hausser ses conditions de travail, c’est encore de joindre le plus puissant syndicat dans le camionnage en Amérique du Nord : les Teamsters.

La Section locale 106 et ses membres en ont fait la preuve avec le contrat de travail chez Midland.

Vous désirez joindre le syndicat des Teamsters?
Contactez confidentiellement Alain Turcotte au (514) 951-3427.

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de plus de 35 000 travailleurs-euses au Québec dans plusieurs secteurs d’activités, dont plus de 5500 camionneurs. Teamsters Canada et ses 125 000 membres sont affiliés à la Fraternité internationale des Teamsters, dont l’effectif syndical est de 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des Communications et des Affaires publiques
Portable : 514 609-5101
slacroix@teamsters.ca