SATIN FLOORING MET EN LOCKOUT 120 TRAVAILLEURS JUSTE AVANT NOËL

Le syndicat tentait de négocier de bonne foi depuis six mois…

North York, 7 décembre 2018 — Près de 120 travailleurs de la compagnie Satin Flooring à North York, en Ontario, ont été mis en lock-out aujourd’hui à minuit et une minute. L’entreprise de revêtement de sol veut réduire les salaires de 19 $/h à 16 $/h et forcer les travailleurs à payer jusqu’à 200 $ de plus par mois pour leurs avantages sociaux.

« La compagnie a mis dans la rue 120 personnes, à moins de deux semaines de Noël, a déclaré le président de Teamsters Canada, François Laporte. Leur avidité et leur indifférence au bien-être des travailleurs et des travailleuses en plein temps des Fêtes sont écœurantes et répugnantes. »

Mentionnons que les pourparlers entre l’employeur et la Section locale 847 du syndicat des Teamsters se poursuivaient depuis six mois. Bien que le syndicat pouvait déclencher légalement la grève, il avait assuré la compagnie être prêt à poursuivre les négociations aussi longtemps qu’il le fallait.

Afin de permettre à l’entreprise d’économiser, le syndicat avait suggéré des indemnités de cessation d’emploi ou de raccordement pour les travailleurs plus âgés qui étaient disposés à prendre une retraite anticipée. L’entreprise a rejeté les suggestions du syndicat, choisissant plutôt de réduire les salaires et les conditions des salarié(e)s.

« Cela fait six mois que nous essayons de négocier de bonne foi; de travailler avec Satin Flooring et de proposer des solutions, a expliqué Fernanda Santos, présidente de la Section locale 847 du syndicat des Teamsters. Mais nous avons affaire à des Picsou qui veulent absolument réduire les salaires et les avantages sociaux de nos membres. »

Non contente de mettre la main dans le porte-feuille de ses
salarié(e)s, l’entreprise cherche aussi à réduire leurs vacances et à suspendre leurs cotisations de retraite pendant trois ans.

Satin Flooring a été fondée en 1922 ans et a été achetée par un nouveau propriétaire il y a cinq ans. Il s’agit du premier conflit de travail depuis que ses travailleurs se sont joints aux Teamsters il y a environ 30 ans. La convention collective précédente de trois ans a expiré le 30 avril.

Les lignes de piquetage sont situées au 15, promenade Fenmar, à North York, en Ontario.

Les Teamsters représentent près de 125 000 membres au Canada dans tous les secteurs. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affiliée, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Christopher Monette
Directeur des Affaires publiques
Portable : 514-226-6002
cmonette@teamsters.ca