Les ententes sur les avantages communautaires donnent de meilleurs emplois et plus d’opportunités en Colombie-Britannique

Le syndicat des Teamsters appuie une nouvelle initiative du gouvernement de la Colombie-Britannique qui fera en sorte que, dorénavant, les intérêts des travailleurs et de la communauté seront tout aussi importants que les intérêts des entreprises et du gouvernement.

La province a donc annoncé la semaine dernière qu’elle prenait une nouvelle approche en ce qui a trait aux chantiers de construction qu’elle finançait. Ces nouvelles normes devront prendre la forme d’entente sur les avantages communautaires.

Qu’est-ce qu’une entente sur les avantages communautaires (EAC)?

Une entente sur les avantages communautaires fera en sorte que plus de travailleurs et de travailleuses pourront bénéficier des emplois liés à un projet de construction.

En gros, les travailleurs seront payés de bons salaires syndicaux et bénéficieront désormais d’une représentation syndicale. Les chantiers seront donc plus sécuritaires et cela aura un impact positif sur l’économie.

Plutôt que d’embaucher des travailleurs étrangers temporaires, le gouvernement provincial favorise les apprentis, les travailleurs locaux et les autochtones puisqu’ils pourront occuper en priorité ces emplois.

De plus, les entrepreneurs n’auront pas à se soucier de la paix industrielle puisque des clauses prévoient que des grèves ne pourront être déclenchées.

Pourquoi les EAC sont importantes?

Le premier projet à être livré dans le cadre d’une entente sur les avantages communautaires sera le nouveau Pont de Pattullo et l’autoroute à quatre voies de la transcanadienne entre la Colombie-Britannique et l’Alberta.

Nous vivons à une époque où les salaires augmentent peu et ou les inégalités, elles, sont de plus en plus répandues. C’est la raison pour laquelle de tels projets sont importants, mais également parce qu’ils font en sorte que les travailleurs et les travailleuses pourront désormais bénéficier d’investissements gouvernementaux se chiffrant en milliards de dollars dans l’industrie de la construction.

De plus, cette initiative gouvernementale s’attaque aussi à un autre problème criant en Colombie-Britannique : la pénurie de main-d’oeuvre qualifiée. Ce manque de travailleurs démontre à quel point il est difficile pour les apprentis de trouver des emplois dans leur domaine. L’initiative de la province les aidera à trouver des débouchés dans des projets de construction publics.

Un syndicat des métiers du bâtiment fort est important pour la suite des choses. Les grands travaux d’infrastructures à venir au Canada nous permettront notamment de faire face aux changements climatiques, de réparer des routes importantes, de développer les transports collectifs et de trouver de nouveaux moyens de distribuer nos produits.

Cette approche aidera la province à faire face aux défis de demain et il sera profitable pour tous et toutes.

DANS LA MÊME CATÉGORIE

LES TEAMSTERS APPUIENT LA NATIONALISATION DE TRANS MOUNTAIN