La grève contre Stericycle se solde par une victoire majeure

Plus de 120 travailleurs à l’emploi de Stericycle, une entreprise spécialisée dans la gestion de déchets médicaux, ont mis fin à leur grève d’une semaine ce mois-ci. Ces travailleurs ont obtenu des journées de congé personnel supplémentaires, un nouveau régime de retraite ainsi que de généreuses augmentations salariales sur les trois années de la nouvelle convention collective. Les usines de Brampton, d’Ottawa et de Scarborough étaient touchées par la grève.

« Les travailleurs de Stericycle se sentaient désabusés et non respectés par leur employeur. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils ne débrayent, a expliqué la présidente de la Section locale 847 des Teamsters, Fernanda Santos. Nous avons fait preuve de solidarité et de détermination, et le résultat a été une éclatante victoire pour le syndicat des Teamsters. »

Les grévistes assurent le transport, le triage, le traitement et l’incinération de déchets médicaux. De plus, ils effectuent diverses autres tâches, dont l’entretien des usines et des véhicules.

En vertu de la nouvelle convention collective, le syndicat obtient une augmentation de salaire de 3 $ sur trois ans pour toutes les catégories de travailleurs. Cela correspond à des augmentations annuelles variant entre 3 % et plus de 6 % environ, selon les taux de salaire en vigueur avant la grève. Ainsi, les travailleurs à l’emploi de Stericycle se rapprochent sur le plan salarial des travailleurs à l’emploi d’entreprises concurrentes, dont Waste Management à Toronto, qui gagnent 4 $ de plus que ceux de Stericycle et qui sont représentés par la Section locale 419 des Teamsters.

Les emplois dans le secteur de la gestion des déchets sont difficiles et exigeants. Dans le cas de Stericycle, s’y ajoutent les risques additionnels associés à la manutention de déchets médicaux. Le nouveau régime de retraite à cotisations déterminées fera en sorte que les travailleurs de Stericycle puissent maintenir un niveau de vie respectable à la retraite. De plus, de nouvelles journées de congé personnel permettront aux travailleurs de consacrer plus de temps à leurs obligations familiales.

Les travailleurs ont le droit d’améliorer leur situation financière et d’avancer dans leur carrière. La syndicalisation leur garantit le respect, la justice, l’égalité, l’équité et la dignité au travail et leur permet de jouir d’une meilleure qualité de vie.

Pour en savoir plus sur l’adhésion aux Teamsters, cliquez ici.

Les Teamsters représentent près de 125 000 membres au Canada dans tous les secteurs. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affilié, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.