Les vendeurs de Molson acceptent les offres patronales

Laval, 18 mars 2018 — Réunis en assemblée syndicale ce week-end à Québec et à Montréal, les travailleurs et travailleuses en vente qui oeuvrent chez Molson partout dans la province ont accepté à 53 % les offres finales de leur employeur.

La Section locale 1999 du syndicat des Teamsters représente les intérêts des 175 marchandiseurs, représentants commerciaux et travailleurs en télévente. Ils s’étaient donné un mandat de grève à 98,5 % le 16 décembre dernier après avoir rejeté à 100 % la première offre de l’entreprise.

Les principaux enjeux à la table de négociations étaient la rémunération variable et les horaires de travail. Il s’agit d’un contrat d’une durée de 4 ans. La précédente convention collective prenait fin en décembre dernier.image1IMG_2328

Trente-sept travailleurs et travailleuses participaient à l’assemblée à Québec hier et 91 à Montréal aujourd’hui.

La confiance n’est cependant pas au beau fixe entre les travailleurs et la direction de la brasserie. La rémunération variable et certaines conditions de travail provoquent de la méfiance chez les salarié(e)s et la paix industrielle pourrait être perturbée au cours du contrat de travail.

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de près de 125 000 travailleuses et travailleurs au Canada, dont près de 40 000 au Québec. La Fraternité internationale des Teamsters compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des Communications et des Affaires publiques
Portable : 514 609-5101
slacroix@teamsters.ca