Déclaration des Teamsters sur le chemin de fer de la baie d’Hudson

Le gouvernement fédéral a ordonné à OmniTRAX de réparer la voie endommagée. À l’heure actuelle, rien ne semble encore avoir été fait en ce sens.

Ottawa, 6 novembre 2017 – Ceci est une déclaration de Roland Hackl, vice-président de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC), concernant les défis sans précédent avec les opérations ferroviaires du Chemin de fer de la baie d’Hudson (HBR) :

« Nos membres Teamsters sont des membres fiers et importants des communautés de The Pas et de Gilliam. Ils ont été décimés par l’incapacité d’OmniTRAX (la société mère de HBR) de reconstruire le chemin de fer, comme l’exige le gouvernement fédéral.

« Exploitée depuis des décennies, d’abord par le CN, puis par le HBR, cette ligne est la bouée de sauvetage du nord du Manitoba, transportant des vivres, du combustible de chauffage et des produits essentiels aux collectivités du Nord.

« Un chemin de fer n’est pas seulement une entreprise commerciale : c’est une responsabilité. Les communautés desservies, les employés qui y travaillent et leurs familles dépendent tous de ce lien. Les employeurs disent toujours qu’ils fournissent un service essentiel, ce qui limite le pouvoir de négociation du syndicat. Or, face aux coûts d’entretien de l’infrastructure de cette ligne, OmniTRAX a ni plus ni moins arrêté presque toutes les opérations ferroviaires.

« Le transport par camion de la marchandise auparavant transportée par train va détériorer davantage un réseau routier déjà surchargé. Le chemin de fer est le moyen le plus efficace de transporter de la marchandise. Par ailleurs, certaines collectivités, comme Churchill, n’ont même pas d’accès routier dans le moment.

« C’est une honte que cette société ait pu acheter la propriété du CN, obtenir des subventions provinciales et fédérales au cours des vingt dernières années puis tourner les talons après les inondations. Les inondations sont un risque pour tout chemin de fer. »

Les Teamsters représentent les intérêts de 125 000 membres au Canada dans tous les secteurs d’activité, dont 12,000 dans l’industrie ferroviaire. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affilié, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Information :

Roland Hackl
Vice-président de la CFTC
info@teamstersrail.ca