Les bagagistes et le personnel au sol à Pearson sont en grève

 
Toronto, 27 juillet 2017 — Plus de 700 travailleurs et travailleuses oeuvrant pour la compagnie Swissport à l’aéroport Pearson à Toronto sont en grève à compter de 21 h 30 ce soir. Il s’agit des bagagistes, de ceux qui remorquent les avions, nettoient les cabines et les certaines opérations de vol pour quelque 30 compagnies aériennes.

« Nous avons fait tout ce qui était possible pour obtenir une entente acceptable de part et d’autre, mais Swissport n’était pas intéressée, a expliqué Harjinder Badial, vice-président de la Section locale 419 du syndicat des Teamsters. Les voyageurs devront malheureusement composer avec la perte potentielle de bagages, des délais et possiblement des annulations de vol à Pearson. »

« Nous avons travaillé très fort pour éviter la grève au cours des dernières semaines, mais la compagnie veut imposer un mauvais contrat de travail à nos membres. »

Swissport désire obtenir une convention collective assortie d’un gel salarial pour les trois années du contrat de travail. Elle exige aussi que ses salariés travaillent un minimum de 30 heures par semaine afin d’avoir droit aux avantages sociaux. Pourtant, la couverture d’assurance maladie, dentaire et médicaments ne devrait pas être tributaire d’un horaire de travail imprévisible.

L’employeur demande également une plus grande flexibilité. Ainsi, Swissport veut avoir le droit de changer les horaires des travailleurs 96 heures à l’avance; ce qui rendra leurs horaires imprévisibles.

Des briseurs de grève

Swissport a également embauché des centaines de travailleurs intérimaires inexpérimentés et peu formés. Les dirigeants de la compagnie ont expliqué aux journalistes, lorsque questionnés à ce sujet, que le but de ces embauches étaient de palier aux besoins liés à l’augmentation des voyages durant l’été.

Toutefois, le vice-président aux opérations de Swissport, Pierre Payette, a tenu un tout autre discours aux membres du Comité de négociation syndical le week-end dernier. En effet, M. Payette a dit que les travailleurs temporaires seraient remerciés dès qu’un nouveau contrat de travail serait ratifié par les membres.

Par conséquent, il devenait clair que ces travailleurs temporaires étaient des briseurs de grève. Leur objectif n’est pas de répondre aux besoins accrus de la saison estivale, mais bien de poursuivre les opérations en cas de grève.

« Il est troublant de constater que Swissport n’hésite pas à sacrifier la sécurité des voyageurs et leurs projets de voyage pour être avantagé à la table de négociation, a ajouté Harjinder Badial. Honnêtement, je ne vois pas comment les autorités aéroportuaires de Pearson vont pouvoir assurer la sécurité des voyageurs avec ces travailleurs temporaires. »

De manière générale, les nouveaux travailleurs doivent recevoir un entraînement d’une durée de 3 à 4 semaines afin d’oeuvrer dans les zones sécurisées de l’aéroport. Par contre, les travailleurs temporaires ont reçu à peine 3 à 4 jours d’entraînement. De fait, on rapporte déjà de nombreux incidents, blessures et bagages perdus. Un avion a même été endommagé.

Il est d’autant plus surprenant que la vérification d’antécédents nécessite généralement de 3 à 6 mois, alors que ces travailleurs temporaires les ont obtenus en très peu de temps.

Par le passé la compagnie et le syndicat se sont d’ailleurs affrontés à plusieurs reprises en ce qui a trait à la sécurité. Dans les derniers mois, la compagnie a menacé de punir des salariés qui refusaient de travailler en raison d’enjeux de santé et de sécurité. Swissport a menacé de révoquer la carte d’identité pour les zones réglementées du délégué syndical qui avait soulevé le problème.

La précédente convention collective prenait fin le 23 juillet dernier.

Les Teamsters représentent les intérêts de 125 000 membres au Canada dans tous les secteurs d’activité. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affilié, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Information:

Christopher Monette
Director of Communications, Web & Social Media
Teamsters Canada
Cell: 514-226-6002
cmonette@teamsters.ca