La santé et la sécurité des patients pourraient être compromises au Humber River Hospital

Le syndicat des Teamsters croit que le gouvernement devrait ouvrir une enquête afin de protéger les patients et les travailleurs au nouvel hôpital Humber River.

 

Toronto, le 8 février 2016 – Le syndicat des Teamsters tient à informer la population que la santé et la sécurité des patients et des travailleurs pourraient être compromises au tout nouveau Humber River Hospital (Toronto).

Depuis l’ouverture du méga hôpital en octobre dernier, certains des quelque 900 travailleurs représentés par la Section locale 419 de Teamsters Canada ont constaté et documenté des dizaines d’entorses aux règles d’hygiène ainsi que l’absence d’utilisation de produits de désinfection dans les chambres ainsi que les espaces publics.

Quelques-uns des problèmes documentés par des travailleurs :

  • Des traces de sang et des taches sont observables un peu partout dans l’hôpital, notamment sur les planchers;
  • Les travailleurs n’avaient pas de serpillères, de balais et des produits nettoyants durant les dix premiers jours après l’ouverture de l’hôpital; Il n’y a aucun aspirateur dans certains départements;
  • Les serpillères en microfibres ne sont pas adaptées au nettoyage de certains planchers, ce qui fait en sorte que des salissures, par exemple des excréments, ne sont pas ramassées correctement;
  • De l’eau claire est utilisée pour nettoyer dans certaines parties de l’hôpital parce que les produits nettoyants ne sont pas disponibles;
  • Des cabarets remplis de restes de table s’accumulent à certains endroits;
  • Certains produits nettoyants utilisés dans l’hôpital ne sont pas homologués;
  • Les plats chauds ne sont pas toujours servis à 74 °C alors que la règlementation l’exige, ce qui pourrait provoquer des empoisonnements alimentaires;
  • Certains patients ne reçoivent pas de repas chauds;
  • La gestion déficiente des opérations provoque un manque de denrées; parfois, le pain et le lait ne sont pas disponibles pour les patients;
  • Le volume de travail de nettoyage est trop élevé et les travailleurs en ont trop à faire;
  • L’utilisation de machines à vapeur ne garantit pas l’élimination des punaises de lit; le protocole d’élimination des punaises de lit a été modifié par la direction;
  • Les sacs à ordures sont trop gros pour les chutes à déchets et s’accumulent donc certaines pièces pendant des jours;
  • Le nouvel hôpital est deux fois plus grand (en superficie) que l’ancien; pourtant, l’hôpital n’a procédé à aucune embauche pour tenir compte de l’augmentation des besoins;
  • La convention collective est régulièrement enfreinte puisque certaines tâches, notamment en matière de nettoyage, sont réalisées par des cadres ou des bénévoles, alors qu’elles devraient être réalisées par des travailleurs dûment formés;
  • Malgré le fait que les budgets sont disponibles, des travailleurs qui ne se présentent pas à leur poste au début de leur quart de travail ne sont pas toujours remplacés, ce qui résulte en une augmentation de la charge pour d’autres travailleurs;
  • Les robots ont préséance sur les travailleurs et les patients pour ce qui est de l’accès aux ascenseurs;
  • Il arrive que des patients prennent l’ascenseur en même temps que des travailleurs d’entretien transportant des déchets dans des poubelles roulantes;
  • Des rongeurs ont été observés dans l’hôpital.

Si vous avez été témoin de problèmes au Humber River Hospital, ou si vous désirez plus ample renseignements, contactez-nous.

« L’incurie de l’administration compromet la santé et la sécurité de la population et du personnel de l’hôpital, s’inquiète Tim Oribine, permanent syndical de la Section locale 419 des Teamsters. En tant que citoyen et syndicaliste, j’ai le devoir d’alerter la population et les autorités. »

Le syndicat des Teamsters recommande qu’une enquête gouvernementale soit commandée de toute urgence pour faire la lumière sur ces irrégularités.

« Nos membres ont les compétences nécessaires pour conseiller les dirigeants de l’hôpital quant à la marche à suivre et aux améliorations à apporter, ajoute le syndicaliste. Ils (les gestionnaires) doivent nous écouter et mettre en place un plan de match afin de régler les problèmes rapidement. »

Le syndicat des Teamsters recommande à la population de faire preuve d’une grande prudence lorsqu’elle visite l’hôpital.
 

Les Teamsters représentent les intérêts de 120 000 membres au Canada dans tous les secteurs d’activité. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affilié, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

Cliquez ici pour telecharger votre guide des dangers à l’Hôpital Humber River.

-30-

Coordonnées pour les médias :

Stéphane Lacroix, Directeur des relations publiques
Section locale 419 de Teamsters Canada
Cell : 514 609-5101
slacroix@teamsters.ca