Bâtir une société juste

Chers amis,
Chères amies,

L’union fait la force est une expression française qui sert de devise nationale à la Belgique, la Bulgarie, l’Angola, la Bolivie. Elle apparait sur les armes de la République d’Haïti et est devenue la devise de l’Acadie en 1884.

L’union fait la force est également la devise officieuse du mouvement syndical depuis des décennies.

Le grand rassemblement du 1er mai qui aura lieu demain est le moment idéal pour contempler le chemin parcouru et affirmer haut et fort que nous désirons tous ensemble bâtir une société plus juste et prospère.

Souvenons-nous que cette journée commémore la grève de 1886 aux usines McCormick de Chicago. À l’époque, les syndicats voulaient instaurer la journée de huit heures. Une manifestation de protestation fut alors organisée, mais elle fit de nombreuses victimes. La journée du 1er mai entra dans la légende et devint le symbole de la lutte des classes.

De nos jours, en plus d’améliorer les conditions de ses membres et de leurs familles, les syndicats oeuvrent également à faire reconnaître les difficultés que vivent les travailleuses et travailleurs aux prises avec des problèmes de santé mentale et ils s’assurent que les Canadiens prennent leur retraite dignement.

De plus, des dizaines de milliers de syndiqués s’impliquent quotidiennement pour rendre plus égalitaires leurs communautés et venir en aide aux démunis.

Bref, le mouvement ouvrier est devenu au fil du temps le gardien du bien commun et un partenaire impliqué dans toutes les sphères d’activités.

Le mouvement syndical – et la société – a bien évolué depuis 1886, mais il y encore tant à faire! Grâce à votre implication et à vos idées, nous irons tous ensemble encore plus loin au cours des prochaines années.

Solidairement,

François Laporte
Président
Teamsters Canada