La santé mentale au travail doit être une exigence obligatoire!

Initiative sur la santé mentale de la Section locale 362

Edmonton, le 15 décembre 2014 – Le 15 juin 2012, la tragédie secouait G4S. Pendant un transfert d’espèces de routine au HUB Mall de l’Université de l’Alberta, Travis Baumgartner a tué par arme à feu trois de ses collègues et gravement blessé un quatrième. Les répercussions de cet incident ont été dévastatrices pour la santé mentale des personnes touchées directement ainsi que de leurs proches, amis et collègues de travail.

L’initiative de la Section locale 362 vise à réunir des personnalités publiques, des décideurs et des politiciens afin d’aborder cet enjeu de front à la recherche d’une solution. Le but ultime est de rendre le soutien en matière de santé mentale obligatoire dans tous les milieux de travail.

« Il faut ce que soit obligatoire – peu importe où vous travaillez, peu importe qui est votre employeur – d’avoir un programme de sensibilisation à l’importance de la santé mentale », explique Wayne Garner, vice-président de la Section locale 362 des Teamsters.

La Section locale 362 a produit une série Web avec Redline Interactive Ltd. qui relate ce parcours. Regardez la bande-annonce en cliquant sur ce lien et partagez-la à votre auditoire.

Partagez ce lien menant à notre Moteur d’action et faites votre part pour provoquer le changement.

Les Teamsters représentent les intérêts de 115 000 membres au Canada dans tous les corps de métier. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affilié, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

– 30 –

Renseignements:

Wayne Garner, vice-président de la Section locale 362 des Teamsters

780 455-2255
wgarner@gtl362.ca